Déroulement de la chirurgie de la cataracte

L’intervention de la cataracte se fait le plus souvent en ambulatoire.

  • La durée moyenne d’une intervention est de 10 à 20 minutes, avec une présence dans la salle opératoire de 30 minutes environ et dans la clinique de 2 à 3

Préparation avant l’intervention

La veille de l’opération

  • le patient achète les collyres pré et postopératoire à la pharmacie.
  • Une douche à la Bétadine est recommandée la veille et le matin de l’intervention.

Important : l’intervention doit en général être reportée en cas de maladie aigue nécessitant un traitement (infection dentaire, ORL, pulmonaire ou urinaire par exemple)

Le jour de l’opération

  • Le patient est à jeun au moins 6 heures avant l’heure prévue de l’intervention
  • Une heure avant l’intervention, la pupille est dilatée à l’aide de 3 collyres
    (4 instillations de chaque en 1 heure)
  • Un quart d’heure avant l’intervention l’anesthésie est réalisée grâce à l’instillation de collyres anesthésiques.
  • Très rarement, pour des gestes associés plus complexes (chirurgie du glaucome ou de la rétine) cette anesthésie par gouttes peut être complétée par une ou deux injections indolores autour de l’œil.
  • L’anesthésie générale est exceptionnelle (sujet non coopérant, enfant)

L’intervention de cataracte, étape par étape

Déroulement de la chirurgie de la cataracteEtape 1 : une micro incision cornéenne de 1.8 à 2.2 mm est réalisée au niveau de la cornée pour permettre l’accès au cristallin. Une  deuxième incision de 1.0 mm, appelée contre-incision est réalisée pour permettre l’utilisation d’un instrument manipulateur.

Etape 2 : un gel visco-élastique est injecté dans la chambre antérieure de  l’œil afin de protéger la face interne de la cornée (endothélium) pendant la durée de la chirurgie, maintenir les espaces intraoculaires pendant l’intervention et notamment la dilatation de la pupille, et favoriser la manipulation des instruments et de l’implant

Deroulement-de-la-chirurgie-de-la-cataracteEtape 3 : le chirurgien réalise une fenêtre circulaire dans la capsule avant du cristallin

Etape 4 : La phase suivante est appelée phacoémulsification, et permet de détruire le cristallin par l’émission d’ultrasons. Les fragments produits sont extraits par une sonde d’irrigation-aspiration. L’enveloppe naturelle du cristallin (capsule) est ainsi vidée de son contenu (la cataracte). La face interne de la capsule est polie soigneusement par aspiration directe.

la chirurgie de la cataracte, Etape 5 : le sac capsulaire est rempli de gel visco-élastique afin de permettre l’injection de l’implant intra oculaire. L’implant est positionné dans une cartouche de compression qui permet de l’injecter de façon contrôlée dans l’œil sans agrandir l’incision. Après son déploiement contrôlé le chirurgien le place dans le sac capsulaire.

Etape 7 : une fois l’implant en place, le viscoélastique est aspiré et le chirurgien vérifie l’étanchéité de l’œil.

Etape 8 : Une suture peut être réalisée par sécurité (moins de 1% des cas), notamment lorsque la taille de l’incision est supérieure à 3 mm dans le cas d’implant particuliers. On utilise pour cela un fil nylon très fin (1/10 du diamètre d’un cheveu), qui sera retiré 1 à 6 semaines plus tard.

Après l’intervention

Une à deux heures après l’intervention, le patient retourne le plus souvent à son domicile, accompagné d’un proche.

Une coque de protection fournie au bloc opératoire doit être portée les 4 premières nuits pour éviter le frottement intempestif de l’œil.

Pendant la journée, de simples lunettes solaires (facultatives) suffisent. Aucun pansement n’est nécessaire.

Le patient instille 3 fois par jour les gouttes de collyres  anti-inflammatoires et antibiotiques (bouchon blanc) prescrites pendant 4 semaines.

Les 4 premières nuits le patient instille également avant de dormir une goutte pour dilater la pupille (bouchon rouge).

Un contrôle postopératoire par le chirurgien ou l’un(e) de ses associé(e)s est impératif le lendemain matin et 5 à 7 jours après l’intervention.

Le deuxième œil est en général opéré 7 à 15 jours après le premier. Ce délai peut être augmenté, le plus souvent sans inconvénient.

Un mois après l’intervention une consultation avec le chirurgien ou l’ophtalmologiste traitant permet de vérifier le résultat de l’opération et de prescrire une éventuelle correction optique complémentaire définitive.

 

Important : Documents à compléter avant l’intervention

Les règles d’éthique et de déontologie, ainsi que la jurisprudence actuelle imposent à votre chirurgien de recueillir votre consentement éclairé manuscrit en vue de l’intervention de cataracte qui sera pratiquée et des modalités particulières qui vous sont proposées.

Ce consentement éclairé ne constitue pas une décharge de responsabilité mais a pour but d’attester qu’une information complète et intelligible vous a été délivrée.

Ces documents sont les suivants :

  1. Déclaration d’information
  2. Conditions financières de l’intervention (Devis détaillé)
  3. Demande d’implantation d’une lentille intraoculaire spéciale
  4. Formulaire de consentement éclairé à l’intervention

Vous devrez les remettre au secrétariat du Dr Assouline IMPERATIVEMENT AVANT L’INTERVENTION.  Sans ces documents, l’intervention serait reportée.