QUEL BILAN AVANT L’INTERVENTION ?

IMPORTANT :
il est nécessaire d’interrompre le port des lentilles avant la consultation ET le bilan préopératoire complémentaire

  • 3 jours pour les lentilles souples
  • 6 jours pour les lentilles rigides

Consultation préopératoire

Au Centre IénaVision (37 rue Galilée 75116 Paris), avec le Dr Assouline
Le plus souvent le mardi matin, au moins 8 jours avant l’opération, si possible.
Lorsque le domicile du patient est éloigné, la consultation, le bilan préopératoire et l’intervention peuvent être prévus le même jour, à condition que l’information et les formalités nécessaires soit faites au moins 8 jours avant. Un accord préalable de notre secrétariat est impératif dans ce cas.
La consultation préopératoire comporte une mesure de la vision avec et sans correction, la mesure de la pression oculaire, un examen du fond d’œil, et les premiers examens complémentaires permettent de confirmer la possibilité d’une intervention et d’orienter le choix de la méthode (topographie de la cornée, pachymétrie, aberrométrie, pupillométrie, etc…)
Le chirurgien donne les explications nécessaires, convient du choix de la technique et répond aux questions du patient. Le choix définitif de la technique ne sera validé qu’après le bilan préopératoire complémentaire.
La secrétaire du chirurgien donne le dossier opératoire et fixe les rendez-vous pour le bilan préopératoire complémentaire, pour l’intervention et pour les contrôles postopératoires.

Bilan préopératoire complémentaire

A la Clinique de la Vision (Visya – 131 rue de l’université 75007 Paris), avec l’assistant du Dr Assouline.
Le plus souvent le matin de l’intervention, prévue le mardi après midi, pour vérifier la correction idéale, dépister une éventuelle contre-indication à l’intervention (astigmatisme irrégulier, épaisseur insuffisante…) et préciser les modalités spécifiques optimales de l’opération

Examens approfondis habituels

  • Mesure de la correction optique et de l’acuité visuelle
  • Topographie cornéenne Orbscan IIz (TechnoVision), Pentacam (Oculus), KRW1 (Topcon), OCT épithélial (OptoVue) : Ces méthodes de topographie d’élévation de dernière génération sont complémentaires et permettent d’éviter d’éventuelles erreurs d’interprétation lorsqu’une seule méthode est utilisée
  • Aberrométrie Zywave (Technovision), KRW1(Topcon), mesurant la qualité optique de l’oeil (correction optique idéale objective, aberrations optiques d’ordre supérieur, déformation du front d’onde, transparence des milieux intraoculaire, présence d’une cataracte éventuelle)
  • Carte et profil d ‘épaisseur (pachymétrie) de la cornée et de l’épithélium par tomographie de cohérence optique (OCT Visante ou autre) en cas de doute sur la topographie d’élévation
  • Analyse de la cornée (ORA), mesurant la résistance biomécanique du tissu à l’aide d’un jet d’air

Examens supplémentaires (indications particulières)

  • Biométrie optique afin de calculer l’implant intraoculaire
  • Oqas et polarimétrie Oqas OSI afin de détecter une cataracte débutante
  • Microscopie spéculaire évaluant la couche endothéliale interne de la cornée
  • OCT de la chambre antérieure et mesure de l’angle irido-cornéen
  • Examen de la sensibilité au contraste
  • Champ visuel
  • OCT maculaire / papillaire et rétinographie couleur grand champ
  • Courbe de défocalisation pour étudier l’accommodation résiduelle chez le presbyte
La myopie
La myopie

Le Dr Michael Assouline chirurgien ophtalmologiste répond aux questions sur le forum de discussion