Suites de la chirurgie de la myopie

A) Suites immédiates (le premier jour)

Vous pouvez partir en règle générale dans les 15 minutes qui suivent l’intervention. Pour rentrer, vous pouvez prendre les transports en commun (seul pour un petit trajet, ou accompagné pour un trajet plus complexe ou prolongé) ou la voiture (Vous devez alors être accompagné).

L’œil opéré est inconfortable pendant 3 heures en Lasik ou en Smile et 3 jours en PKR (larmoiement, gêne, douleur modérée, difficulté à ouvrir les yeux, vision floue).

Vous pouvez commencer le traitement par gouttes antibiotiques / anti-inflammatoires immédiatement avant la sortie de la clinique, et prendre si nécessaire les comprimés contre la douleur ou le somnifère.

Le premier rendez-vous opératoire du lendemain (noté sur votre feuille de rendez-vous) et le second (1 semaine plus tard) sont indispensables.

B) Suites initiales (les 15 premiers jours)

Il est important de faire attention à ne pas frotter l’œil opéré pendant les 15 jours suivant l’intervention. Des coques de protection oculaire doivent être portées pendant les 5 premières nuits.

Toutes les activités sont possibles sauf :

  • la piscine (21 jours)
  • les activités à risque de contusion oculaire (boxe, rugby.. 15 jours)
  • le maquillage (8 jours)

Une vision utilisable est récupérée en quelques heures, et s’améliore au fil des semaines suivant l’intervention. Le travail peut être repris dans la majorité des cas le lendemain de l’intervention pour le Lasik et le Smile et 5 jours après l’intervention pour la PKR. Il est cependant prudent d’aménager son emploi du temps pour éviter une surcharge de travail visuel la première semaine.

S’agissant d’une chirurgie fonctionnelle non prise en charge par la Sécurité Sociale, un arrêt de travail ne pourra pas vous être délivré.

Vous devez impérativement vous présenter aux consultations postopératoires qui vous ont été fixées pour faire contrôler l’évolution et en particulier la cicatrisation de votre œil. Ces consultations sont en général fixées à 7 jours (obligatoire), 1 mois, 6 mois et 1 an (facultative) après la chirurgie.   Elles peuvent être assurées si vous le souhaitez par votre ophtalmologiste traitant.

C) Suites à moyen terme (première année)

La natation et les sports nautiques peuvent être repris au bout de 3 semaines. La plongée, l’alpinisme etc…ne sont pas contre-indiqués.

Une surcorrection initiale est fréquente (hypermétropie chez les forts myopes) et tend à régresser avec le temps. Le résultat optique de l’intervention se stabilise en général au terme d’un délai de 1 mois par dioptrie de correction optique initiale (exemple 3 mois pour +3.00 D).

Les problèmes éventuels de qualité de vision (nocturne) et de sécheresse oculaire tendent à disparaître entre le 3ème et le 6ème mois post-opératoires.

Des ajustements (“retouches”) peuvent être nécessaires (1 à 3{cf95484b393d9234c216ca33acfcbed01133d345a2d987b422e21f59bad544fb} des cas) en cas d’imperfection de la correction obtenue. Ces ajustements se font en général 3 à 12 mois après la chirurgie. La lamelle cornéenne est clivée manuellement sous microscope et une retouche au laser est réalisée dans les mêmes conditions que lors de l’intervention initiale.

Suites à long terme (après la première année)

L’absence de correction optique résiduelle ne doit pas faire oublier les principes de médecine préventive habituelle. Une consultation avec votre ophtalmologiste traitant est impérative tous les ans pour la surveillance de la vision, de la pression intraoculaire et du fond d’œil dilaté.

Télécharger la brochure sur la chirurgie de la myopie