Les photoablations thérapeutiques

Article du Docteur Michaël Assouline dans Supplément à Réalités Ophtalmologiques n° 251 • Avril 2018

Les photoablations thérapeutiques

Nous avons participé au début des années 1990 au développement pionnier de la photoablation théra- peutique au laser Excimer (PTK) dans l’équipe du Pr Yves Pouliquen, à l’Hôtel-Dieu de Paris [1].

L’utilisation du laser Excimer comme outil chirurgical à visée non réfractive s’est révélée rapidement très fructueuse, après quelques ajustements techniques destinés à optimiser le com- promis entre l’importance de l’ablation tissulaire requise et son retentissement réfractif indésirable [2,3].

Les principes techniques et la classification des indications sont restés assez stables pendant plus de 20 ans. Depuis, la pratique de la PTK s’est enrichie grâce aux remarquables pro- grès de l’imagerie de la cornée (topographie, aberrométrie, polarimétrie, microscopie confocale, OCT stromal et épithé- lial) d’une meilleure compréhension des effets optiques de la modification de la forme de la cornée et de sa cicatrisa- tion [4], et également de l’apport de la photoablation guidée par la topographie ou l’aberrométrie.

Les indications classiques de la PTK ont pour objectifs de :

Consulter l’article complet

Laisser un commentaire

Votre nom et votre adresse email ne seront pas publiés. champ Obligatoire *

Search

+