Qu'est-ce que la presbytie

Chez le presbyte, après 40 ans l’accommodation se réduit progressivement et ce jusqu’à 60 ans.

Presbytie : oeil presbyte

Chez le presbyte, après 40 ans, du fait de la perte de souplesse du cristallin, l’accommodation se réduit progressivement pour disparaître vers 60 ans. Il n’existe aucune méthode actuelle de restauration de la souplesse du cristallin et de l’accommodation. La presbytie nécessite donc une compensation optique différente de la correction optique portée en vision de loin (myopie, hypermétropie, astigmatisme).

Le presbyte, qu’il soit également myope, hypermétrope ou astigmate peut être corrigé de plusieurs façons : Avec des lunettes

  • Soit avec deux paires de lunettes différentes, que l’on change pour voir de loin ou de près (à 35 cm). Il n’y a pas de correction en vision intermédiaire (entre 35 cm et 1 m de distance, par exemple pour le travail sur écran), à moins d’avoir une 3ème paire.
  • Soit avec des verres à double ou triple foyers, peu esthétiques (séparation du verre en deux parties). Ceux-ci ne corrigent pas la vision intermédiaire, mais sont assez confortables.
  • Soit avec des verres progressifs. La distance de correction dépend de la direction du regard au travers du verre (en haut de loin, en bas de près). Les verres progressifs sont plus esthétiques et corrigent la vision intermédiaire mais sont inconfortables au début :
    – Le champ de vision de près est rétréci,
    – La direction du regard est « imposée » par la distance de vision,
    – La vision latérale est médiocre.
    De nombreux patients ne parviennent pas à s’accoutumer à ces contraintes.
  • Soit avec des verres dégressifs (le haut du verre corrige la vision intermédiaire et le bas du verre la vision de près).

Avec des lentilles de contact

  • Soit simples de loin (auxquelles on ajoute des verres de près),
  • Soit bifocales concentriques (vision de près au centre et de loin en périphérie)
  • Soit « en bascule » ou « monovision » (une lentille pour la vision de loin sur l’œil dominant et une lentille adaptée à la vision de près sur l’autre œil).

Avec une opération bénigne

  • Soit par laser (traitement en monovision ou traitement mutifocal PresbyLasik)
  • Soit par implants multifocaux (chirurgie du cristallin PRELEX et de la cataracte)

Myopie et Presbytie

  • Le plus souvent, les myopes ne se sentent pas devenir presbyte car il leur suffit d’enlever leurs lunettes pour disposer d’une vision confortable de près.
  • La correction de la myopie en lentilles ou par laser pour la vision de loin révèle souvent la presbytie sous-jacente à partir de 40 ans, et le chirurgien doit donc anticiper la meilleure solution optique afin de concilier le confort visuel de près et de loin.
  • La presbytie débutante ou avancée n’est donc pas un obstacle à la correction chirurgicale de la vision chez les myopes.

Le Dr Michael Assouline chirurgien ophtalmologiste répond aux questions sur le forum de discussion