QUELLE MÉTHODE CHOISIR ?

Il existe aujourd’hui 5 méthodes de traitement de la vision :

Par laser :

  • PKR (Photokeratectomie réfractive de surface)
  • Lasik (Kératomileusis in situ au laser excimer)
  • Smile ReLEx (Ablation lenticulaire intrastromale) :

Par lentille intraoculaire :

  • ICL Visian Staar (implant phake de chambre postérieure)
  • Chirurgie cristallinienne (Implants intraoculaire pseudophake
La myopie

La correction visuelle au Laser de la cornée (kérato-chirurgies réfractives) remodèle la forme de la surface de l’œil (cornée) pour en modifier la puissance optique. Ce concept a été perfectionné progressivement à partir de 1960: incisions radiaires au diamant, micro-rabots avec congélation, microkératome, laser excimer puis laser femtoseconde. Le traitement au laser excimer est la référence depuis son homologation américaine FDA chez l’homme en 1990 au LSU Eye Center à New Orleans (le Dr Assouline a travaillé dans cette équipe en 1990-91 avant de participer aux études pour l’homologation française en 1992, en tant qu’expert pour l’AFSSAPS avec le Pr Colin et le Dr Saragoussi).

La Clinique de la Vision, dont le Dr Assouline est le co-fondateur, est l’établissement français spécialisé le plus ancien et disposant du plus grand nombre de lasers de dernière génération, ainsi que d’un bloc spécialement dédié aux implants intraoculaires. Ce plateau technique de 900 m2, l’un des plus complets en Europe, permet à ses 102 chirurgiens, de mettre en œuvre les techniques les plus performantes et le matériel le mieux adapté à chaque cas individuel, dans des conditions d’efficacité et de sécurité optimale.

Il existe en effet pour l’ablation au laser excimer 4 types de profils de traitements :

1. Les traitements au laser excimer « optimisés » pour favoriser la vision nocturne ou en cas de grand pupille. Ces traitements réduisent l’aberration sphérique (différence de correction entre le centre et la périphérie de la cornée). Ils sont très adaptés en cas de cornées régulières ou de fortes corrections (forte myopie, forte hypermétropie) :
(Exemple : B&L-TV Z100 ou Ténéo asphérique avec économie de tissu, Wavelight Wavefront optimized)

  • Myopie de -1 à -8 D : ablation de 30 à 120 microns (10 à 25 % de l’épaisseur cornéenne) au centre de la cornée sur un diamètre de 5 à 7 mm. Après l’intervention, le centre de la cornée est devenu plus plat.
  • Hypermétropie et presbytie de +1 à +4 D : ablation de 30 à 100 microns (5 à 17% de l’épaisseur) en périphérie de la cornée sur un anneau de 5-9 mm de diamètre. Le centre de la cornée devient plus bombé.
  • Astigmatisme de -1 à -6 D : Le profil de l’ablation, plus complexe, est défini par un logiciel dans chaque cas.

2 . Les traitements « sur mesure » au laser excimer guidé par l’aberrométrie du front d’onde :
Ils sont pilotés par « l’empreinte optique informatisée » de l’œil et la reconnaissance irienne, et ajustés 400 fois par seconde aux mouvements complexes de l’œil (cyclotorsion) en cas de cornée irrégulière ou d’astigmatisme régulier significatif (Exemple : B&L-TV Z100 ou Ténéo asphérique Zyoptix asphérique personalisé)

3 . Les traitements « sur mesure » au laser excimer guidé par la topographie cornéenne : ils sont définis par la forme de la cornée en cas d’astigmatisme irrégulier majeur ou de kératocône (Exemple : Wavelight Topolink)

4 . Les traitements asphériques multifocaux de la presbytie, intègrent une correction de loin en périphérie et une correction de près au centre, et sont surtout destinés aux hypermétropes de plus de 50 ans Exemple : PresbyLasik B&L-TV Supr(acor, Wavelight F-Cat Q factor, Presbycor, Isovision, Zeiss-Meditec Laser Blended Vision). En fonction de la taille et de la position de la pupille (selon la luminosité et la distance de vision) une partie variable des rayons lumineux est focalisée différemment pour la vision de loin, intermédiaire et de près

La myopie
La myopie

Le choix de la méthode est surtout dicté par l’importance de la correction, par l’épaisseur de la cornée (pachymétrie), par la forme de la cornée (topographie) et par le profil optique de l’œil (aberrométrie).

Ce choix individualisé est la principale « valeur ajoutée » de l’expérience du chirurgien et de son plateau technique.

Le Dr Michael Assouline chirurgien ophtalmologiste répond aux questions sur le forum de discussion