Les suites habituelles de l’intervention de cataracte

Suites à court terme

L’œil opéré de cataracte est en général indolore. La gêne ou une douleur modérée sont possibles immédiatement après l’intervention mais doivent passer en quelques heures.  Un traitement simple contre la douleur peut être donné.

La vision s’améliore très rapidement (1 à 4 jours).

Les soins locaux sont réduits à l’instillation de gouttes pendant 4 semaines et au port d’une protection oculaire pendant les 4 premières nuits.

Si des sutures ont été posées (moins de 1{cf95484b393d9234c216ca33acfcbed01133d345a2d987b422e21f59bad544fb} des cas, elle sont enlevée quelques jours à quelques semaines après l’opération, au cabinet, de façon totalement indolore

La perception initiale des phénomènes suivants, en rapport avec l’augmentation de la transparence à l’intérieur de l’oeil est normale :

  • Vision « rosée » les premiers jours, puis « bleutée » le premier mois
  • Sensibilité légèrement accrue à la lumière
  • Fausse impression de « majoration » des rides de la peau du visage
  • « Mouches volantes » sur les surface blanches ou lumineuses

Une correction adaptée par lunettes peut être prescrite au bout de 3 à 4 semaines.

Très rarement, la découverte d’autres lésions de l’œil (et en particulier, maladie de la cornée, glaucome, dégénérescence maculaire) peut limiter la récupération visuelle.

L’activité professionnelle, l’utilisation de machines ou d’instruments dangereux.

La conduite automobile est le plus souvent possible dès que le sujet s’en sent capable.

Les sports non violents sont autorisés dès la première semaine.

Les bains avec immersion de l’œil (piscine…) sont interdits pendant 15 jours.  La douche est possible dès le lendemain en prenant soin de ne pas faire ruisseler l’eau du robinet dans l’œil opéré (pencher la tête en arrière).

Le port de lunettes de soleil est conseillé comme pour toute personne normale en cas de soleil ou de gêne à la forte luminosité (fréquente les premiers jours). L’implant comporte un filtre UV qui protège la rétine.

Suites à long terme

La correction est stable et en principe définitive.

Dans près de 30 {cf95484b393d9234c216ca33acfcbed01133d345a2d987b422e21f59bad544fb} des cas, il se produit, au cours des années qui suivent l’intervention, une opacification de la capsule naturelle du cristallin dans laquelle est placé l’implant: c’est la “cataracte secondaire” responsable d’une nouvelle baisse de vision.

Le traitement simple, indolore et rapide (quelques secondes) consiste à réaliser au cabinet d’ophtalmologie, après vérification de l’absence de contre-indication rétinienne par OCT, une ouverture de la capsule par laser YAG (capsulotomie au laser).