QUELS RÉSULTATS PEUT-ON ATTENDRE ?

La correction chirurgicale de la vision est aujourd’hui considérée comme très efficace et sûre.

Selon une étude récente, 28% des chirurgiens américains spécialistes ont été opérés et ils ont eux même opéré 56% de leurs proches, un taux 10 à 100 fois plus élevé que dans la population générale selon les pays.Nous avons présenté nos résultats avec les différentes techniques lors de nombreux congrès et récemment lors du congrès annuel de la SAFIR / Société Française d’Ophtalmologie (Dr Michael Assouline et coll., Paris, Mai 2015).

Correction de la myopie et de l’astigmatisme

Toutes les méthodes sont très efficaces. Pour les corrections simples plus de 98% des patients ne portent plus de lunettes après l’intervention. La myopie résiduelle moyenne après intervention est inférieure à 0.25 D. L’astigmatisme résiduel moyen après l’intervention est inférieur à 0.50 D après Laser. Après ICL Visian pour myopie forte, l’astigmatisme résiduel moyen est de 0.75D

Acuité visuelle corrigée et non corrigée après l’intervention

Pour les myopies préopératoires de 0 à -6 dioptries, 98% des cas ont une acuité égale ou supérieure à 10/10 sans correction avec les 2 yeux. Pour les myopies de 0 à -10 dioptries :

  • 90% des cas d’UltraLasik ou de Smile atteignent une acuité sans correction de 10/10 ou mieux.
  • 98% des cas d’UltraLasik atteignent une acuité corrigée de 10/10 ou plus.

Selon les méthodes, 3% à 10% des cas ont une acuité non corrigée meilleure que l’acuité normale (12/10 à 20/10).

Du fait de l’effet de grandissement optique des implants, les forts myopes opérés avec ICL (-8 à -18 dioptries) obtiennent dans 66% des cas une acuité meilleure que l’acuité corrigée préopératoire malgré des anomalies rétiniennes sous-jacentes.

myopie

Correction des aberrations optiques d’ordre supérieur – qualité de vision

Les aberrations optiques d’ordre supérieur caractérisent les imperfections optiques de l’œil affectant la qualité de vision (vision nocturne, vision sous faible contraste, perception des « nuances de gris »).

Ce problème est plus important pour les patients présentant de larges pupilles ou pour les fortes corrections.
Au delà de -8.00 dioptries de myopie une technique additive (implant phake Visian ICL ou chirurgie du cristallin) permet de mieux préserver la qualité de vision qu’un traitement laser dont la zone optique sera trop étroite et « asphérique ».

Les traitements « asphériques » des lasers récents (Wavefront Optimized Wavelight) minimisent l’aberration sphérique induite (différence de correction entre le centre et la périphérie de la cornée) pour optimiser la qualité de vision pour les grandes pupilles (nocturne).

Les traitements asphériques « sur mesure » guidés par l’aberrométrie et la reconnaissance irienne (UltraLasik Zyoptix HD) corrigent de plus les aberrations optiques d’ordre supérieur préexistant à l’intervention et sont actuellement les plus performant pour optimiser la qualité optique de l’œil lorsque ces aberrations sont significatives

Le Dr Michael Assouline chirurgien ophtalmologiste répond aux questions sur le forum de discussion