Myopie forte et kératocône: 2 pathologies symétriques d’une dérégulation du processus emmétropisant de l’œil?

Article du Docteur Michaël Assouline dans Supplément à Réalités Ophtalmologiques n° 251 • Avril 2018

Myopie forte et kératocône: 2 pathologies symétriques d’une dérégulation du processus emmétropisant de l’œil?

ous pensons que le kératocône (KC) et la myopie forte (MF) partagent des caractéristiques épidémio- logiques, épigénétiques, anatomiques, histopatholo-

giques, biomécaniques et optiques physiologiques communes qui suggèrent une pathogénie symétrique, intrinsèquement corrélée au concept fascinant du processus emmétropisant de l’œil (PEO) au cours du développement.

Cet article envisage de faire le point de ce qui est compris en 2018 de la pathogénie de ces deux affections antérieure et postérieure symétriques du globe oculaire pour synthétiser et étayer cette hypothèse personnelle.

La myopie qui se caractérise par une croissance axiale exces- sive de l’œil et dans les formes plus sévères par une défor- mation ectasique de son pôle postérieur est une affection multifactorielle épigénétique faisant intervenir des facteurs de risque cliniquement identifiés, génétiques (héritabilité, associations pathologiques) et environnementaux (travail de près, manque d’activité de plein air).

Consulter l’article complet

Laisser un commentaire

Votre nom et votre adresse email ne seront pas publiés. champ Obligatoire *

Search

+